Charte des vendredis de la luciole

Vendredis de la Luciole

 

Charte d'engagement !

 

 

 

 

L comme luciole évidemment. Une lumière dans l'obscurité ou l'obscurantisme.

 

U comme il était une fois par mois, chaque premier vendredi. Une halte dans nos agendas de musiciens surchargés.

 

C comme ce chapeau mis en commun pour les frais et le fonctionnement, sans aucun cachet. Juste pour retrouver la simplicité des premières notes ou des premiers sons, ces amours éternelles.

 

I comme improvisation. Le liant, la base, le fondement, l'exigence ou l'improbable.

 

O comme organisation. Ça tombe bien, tout est en autogestion ici : installation de la scène, sono (on joue acoustique), accueil et contact public, rangement, vaisselle, ménage...!

 

L comme liberté. Mais peut-on concevoir l'improvisation sans elle ?

 

E comme engagement. Sans concession, dans le mélange des genres, des arts, des personnes, et dans le respect d'une certaine idée de l'Humain, de l'Autre.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :